Paolo Marcolongo – Exposition du 18 mai au 30 juin 2018

Paolo Marcolongo, né à Padoue en 1956, a étudié la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Venise.

 

Ses pièces se jouent de la transparence comme de l’opacité.
Les lignes et les densités rentrent en confrontation, pour faire surgir une véritable alchimie des vertus des matériaux, une lutte entre leurs actions et leurs réactions.

Les formes sont épurées et sensuelles, taillées, sculptées en épaisseur qui semblent être autant de roches naturelles sublimées.
Il crée un dialogue inattendu, sensible et inédit entre le métal et le verre. Le fer vient obscurcir, densifier la surface de verre.

 

Le langage se fait poétique entre des épaisseurs translucides et la finesse d’une ombre qui viendrait se poser, là, délicatement.

Vue à travers la vitrine de l'exposition des créations en verre de Marcolongo, Emmanuel et Groot

Pièces en couleurs : Mieke Groot
Pièces au mur : Emmanuel, Zsuzsanna Korodi
Photographies © Patrice Bouvier