Vue des oeuvres en céramique de Stephan Hasslinger
Stephan Hasslinger – Exposition du 22 avril au 28 mai 2016
Pièce en céramique présentée lors de l'exposition parisienne de Stephan Hasslinger
Matière à tisser

 

Par la céramique, Stephan Hasslinger met en dialogue la sculpture et la mode, faisant apparaître leurs ententes comme leurs conflits, pour nous donner à voir une esthétique qui lui est propre, un monde tissulaire érigé en totem.

 

Le travail de S. Hasslinger, joue de la tension des matériaux et des codes visuels, le mouvement des formes est exagérément précis et la couleur se contraste, se montre.

 

La céramique devient tour à tour tricot, dentelles, chaussures à talons … la matière comme le sujet est pris au jeu et se découvre un nouveau soufflé, brillant, désaxé, dans lequel le spectateur s’interroge et se projette.

Deux créations de Stephan Hasslinger
Les créations en céramique de Stephan Hasslinger dans la galerie Scremini
Créations de Stephan Hasslinger en céramique

L’esthétique de Hasslinger taquine le Baroque « un monde où tous les contraires sont harmonieusement possibles» (Philipe Beaussant à propos de l’époque Baroque).
Il réinvente en quelque sorte, cette époque et nus montre des formes qui se jouent gentiment de nous.

 

L’ambiguïté est au centre de sa réflexion et place le spectateur dans un entre-deux, nous ne sommes pas sûr de ce que nous voyons, il déplace nos codes visuels pour nous mettre dans une sorte de doute esthétique, une familière étrangeté, qui semble nous souffler à l’oreille « vous n’êtes pas dupe ».

Cigale en céramique de Stephan Hasslinger